Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 09:34
LE MESSAGER DU TEMPS

Le messager du temps a déposé ses bagages dans la forteresse d’antan

Le présent s’éloigne chaque jour un peu plus sur les rives du néant

 

L’enveloppe protectrice déroule successivement la cinémathèque préservée

L’arbre de vie dans sa force enracine à jamais l’ère de la prospérité

 

La nébuleuse substance estompe sans pitié la mosaïque enchevêtrée

L’algorithme le plus sophistiqué ne trouvera le chemin adapté

 

L’imagination biaisée tortille au gré du vent indifféremment

Le messager du temps a dessiné un nouveau relief oppressant

 

Vivre un avant  rattrapé par un après dans son cœur s’inscrit l’éternité

JAF                                                                                                                                                                                               

  À ma Maman

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2020 3 21 /10 /octobre /2020 10:45
Le Soleil d'Halloween

 

Octobre se termine

Avec lui les jours déclinent

 

Comment marier le côté ensoleillé

Alors que la force de l’été s’est envolée

 

Octobre le mois de la sorcellerie

Va ramener le feu grâce à sa magie

 

La lumière en mouvement

Chasse les mauvais esprits allègrement

 

La couleur orangé se révèle

Avec elle sa chaleur audacieuse nous réveille

 

De porte en porte frappent les mutins

Quémandant leur butin

 

Dans les nuits précoces d’octobre

Les sortilèges sillonnent comme des ombres

 

Le feu sacré de l’automne

Procure des émotions polissonnes

JAF

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2019 7 20 /10 /octobre /2019 08:02
Quatre Eléments

Une terre pour nous alimenter

De l’eau pour nous désaltérer

De l’air pour respirer

Du feu pour nous réchauffer

Le chaud pour l’activité

Le froid pour la passivité

Le sec pour la rigidité

L’humide pour la globalité

 

Une planète dans l’univers

Quatre forces naturelles

Deux par deux à l’envers

Quatre puissances intemporelles

 

Une sphère dans l’infini

Poursuit sa révolution

Sur un point en suspension

Habitent des êtres brouillaminis

JAF

Partager cet article
Repost0
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 13:31

Victor Hugo : « Les mots sont les passants mystérieux de l’âme»

En effet, les mots sont des instruments puissants de notre langage courant.

Le pouvoir des mots structurent la perception des choses dans le monde dans lequel nous vivons. Ils véhiculent des idées, des pensées, favorisent les échanges qu’ils soient dans le rire ou dans la dispute.

Le choix des mots n’est pas anodin, ils donnent une image de la personne qui les exprime.

Mes 26 mots révélés ici sont donc une part de mon âme, les magiciens de mon alphabet personnel.

Mes définitions, du moment.

  1. Alliance =Outre l’anneau de mariage ; l’accord qui unit les personnes en dépit de leurs idées.
  2. Beauté = Non seulement dans l’apparence physique, mais dans l’élégance du geste.
  3. Chat = Mon chat, délicate et raffinée insuffle calme et sérénité, des instants de complicités. (Hommage)
  4. Danser = La liberté du corps et de l’esprit au rythme de la musique.
  5. Efficace =Actif et utile dans la discrétion et la modestie.
  6. Famille = Le socle de la parenté unit dans tous les instants de la vie.
  7. Générosité = Élan du cœur désintéressé.
  8. Herbe = Les champs, les prés…, la nature dans sa simplicité.
  9. Imagination = De la créativité, de la fantaisie, l’esprit s’évade dans la pensée.
  10. Joie = Bonne humeur, insouciance, bien être du corps et de l’esprit.
  11. Kilo =L’unité de masse que l’on surveille constamment.
  12. Lecture = Moment de détente et d’évasion, l’imagination en ébullition.
  13. Maison = L’âme de la famille, où il fait doux de s’y trouver.
  14. Norme = Des règles à suivre, souvent inconfortables.
  15. Objectif = Des buts à atteindre ou pas qui font avancer.
  16. Parler = Notre manière de communiquer avec un accent plus ou moins chantant.
  17. Qualité = Une valeur supérieure, digne d’estime.
  18. Rire = Bien être du corps et de l’esprit.
  19. Sourire = Le soleil sur le visage, généreux et sympathique.
  20. Terre = Notre planète dans l’immensité de l’univers. À prendre en considération.
  21. Unité = Une entité parmi un ensemble à la fois solidaire et personnel.
  22. Voyage = La découverte, le dépaysement, se ressourcer.
  23. Wagon = l’Orient-express mythique et fascinant.
  24. Xénophobie = La peur stupide exagérée, indigne de l’être humain.
  25. Yeux = Le reflet de l’âme, peu importe sa couleur.
  26. Zèle = À employer avec parcimonie selon les situations.

Je terminerais en citant Confucius « Si j’avais le pouvoir, je commencerais à redonner leur sens aux mots »

JAF

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 14:48
Maïeutique

Naître libre dans son pays

C’est respirer l’air pur d’une vie

Chanter, danser, aimer

Des aptitudes à éterniser

S’éclairer sans aliénation

L’excellence de notre nation

L’intelligence de la nature

Vivacité elle procure

La meilleure passe d’arme

Notre force d’âme

Refusons l’oppression

Pour libérer les passions

JAF

Amour

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 09:01

La terre fumante du petit matin

Légère s’élève à la lueur du soleil

La brume ondulante flotte en serpentin

Ephémère alchimie d’un monde sans pareil

Oubliés dans l’effervescence d’un quotidien

Qui nous éloigne, nous égare et nous maintien

La merveille d’un spectacle naturel

Rapproche nos âmes d’un éternel

Un nouveau regard avisé

Laisse place à une vie installée

La puissance terrestre nous libère

D’une vulnérable frontière

Édité dans l’anthologie poétique de Flammes Vives 2015

 

JAF

 
Partager cet article
Repost0
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 08:34

Maureilhan--2-.jpg

 

 

Il est des noms que le nom ;

 

Rue Neuve, antique village dans le paysage

Occitan, comme il en existe en ce pays,

véritable carte postale que tant nous envie.

 

Fidèle et solitaire la rue Neuve offre

à qui l’apprécie le calme et le charme

d’une venelle du midi.

 

 

 

Rue Neuve tu nous as vu naître, grandir

et puis nous en aller,

tu es l’âme de notre enfance passée.

 

Dans nos rocambolesques aventures,

allègrement tu fais figure de proue

pour des jeunes en quête de changement.

 

Tu gardes en ton sein nos plus précieux secrets,

nos joies, nos peines, et bien sûr nos premiers baisers.

 

Au rythme des saisons tu vis tes passions,

alors que nous pensions t’avoir oublié 

resurgit à chaque évènement les mêmes émotions.

Rue Neuve, le temps t’a embelli, a confirmé ton nom,

mais ton âme à jamais s’est envolée.

 

 

JAF

Partager cet article
Repost0
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 12:22

Chambre Oiseaux

La chambre aux oiseaux

Expose ses passereaux

Entre surprise et nostalgie

La pièce s’anime à leur effigie

 

Les tonalités se dotent de soleil

L’univers est sans pareil

Entre ombre et lumière

S’éveille l’étonnante atmosphère

 

Les voyageurs d’un été

Découvrent l’atypique propriété

Entre passé et présent

L’accueil est bienveillant

 

 De visiteurs en visiteurs

Le domaine de Rennebourg

Lieux mystique et enchanteur

En vaut le détour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 JAF

 

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 10:19

Lune

 

La nuit vient de tomber et la lune s’est accrochée sur son fil doré

Sa mandoline sous le bras elle joue son plus grand chagrin

L’amour pour son soleil occulté par la voie lactée

Sous la voûte céleste elle se balance sur son déclin

 

Les étoiles filent conseillant à leur amie d’oublier son idylle

Sous le silence nocturne la lune malheureuse se couvre d’un voile gris

Subtilement s’enfuit dans le firmament assombri

Les étoiles mécontentes l’interpellent et lui rappellent

 

Corps céleste de la nuit tu dois à tout prix éclairer la terre ton amie

Derrière l’horizon l’astre de lumière s’engage à son amour sincère

Les ténèbres ne sont qu’une apparence d’un l’univers qui nous unis

Alors au cœur de la nuit la lune se remet à scintiller rousse et légère

 

 JAF

Primé au concours Flammes Vives 2014

 

 

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 09:10

P1020575.JPG

 

Les jardins de mon enfance dans ma mémoire font surface lorsque s’installe le printemps.

 

Du jardin potager au jardin d’agrément se cache l’art de la création transmis de génération en génération

 

La symétrie règne dans les rangées de plantes herbacées, scaroles, cucurbitacées

 

La tonnelle de vigne vierge se noie sous le charme ombragé reflet d’une solidarité

 

Les paniers d’osier garnis de fleurs colorées forment un duo avec les végétaux

 

Quel plaisir pour nos sens en émoi, pour cette jeunesse, je-ne-sais-quoi, cette insouciance qu’on nous octroi

 

Cette facilité prodigieuse de l’âge, où je nous vois entrain de courir le long des allées de terre après un papillon ou un coléoptère

 

Je nous vois barbotant dans les bassins d’arrosage, de vrai bout en train que rien ne retient

 

Je nous vois dans les carrés de salades cherchant « Caroline » Nôtre mascotte à l’allure vagabonde, voyageant dans sa carapace dodeline

 

Au cœur de ce royaume végétal, nos corps et nos esprits se nourrissent d’une culture au champ astral

 

Les jardins de mon enfance dans ma vie font surface lorsque s'installe l'inconstance. 

 

 

 

JAF

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Jani La Poésie Partagée
  • : Pour le plaisir d'écrire / Pour traduire une pensée / Le dire Autrement
  • Contact

Recherche

Liens